Cahier design digital #6

Gomargot

Gomargot

Chilanga Banda

Chilanga Banda

Chilanga Banda

Chilanga Banda

Khuong Nguyen

Khuong Nguyen

Khuong Nguyen

Khuong Nguyen

27 octobre 2011 par Stève | Poster un commentaire »

Paris-Africa, tous unis pour la Corne de l’Afrique autour de l’UNICEF

« Je veux pas l’aumône, je veux pas déranger. Mais juste un peu d’eau… pour faire des ricochets ».

Ce sont à travers ces paroles d’enfant que l’UNICEF en appelle à nouveau à la générosité des français.

Souvenez-vous, début juillet : L’Unicef alerte la communauté internationale sur la situation de plus de 2 millions d’enfants touchés par une crise nutritionnelle dramatique dans la Corne de l’Afrique.

Les médias se réveillent difficilement mais arrivent à focaliser, en plein coeur de l’été, une partie de l’attention du public sur cette urgence humanitaire.

Bien loin des préoccupations liées à DSK ou à la crise en Europe, se sont aujourd’hui plus de 13 millions de personnes qui sont encore affectées.

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » (Mark Twain)

Touché par des images poignantes, le directeur du réseau Goom Radio, Roberto Ciurleo décide de se tourner vers l’UNICEF pour lui proposer une initiative bien connue du public : une chanson humanitaire.
Un partenariat avec France télévisions, Melty.fr et 60 artistes plus-tard, voilà que sort « Des ricochets. »

Une recette qui marche (encore ?)

Commencez par une initiative spontanée autour d’une cause juste

A l’instar « Des ricochets », c’est d’une initiative d’une seule personne qu’est né le titre « Et puis la Terre » enregistré en soutien aux personnes affectées par le tsunami en Asie du Sud-Est de décembre 2004. Patrick Bruel avait rassemblé 40 artistes autour de lui et s’était tourné vers l’association « Action contre la Faim ».

Continuez par une grande diversité d’artistes

Afin de s’adresser au plus grand nombre, ce sont vers des artistes de tout horizon, de toute génération, qu’il faut se tourner. Voyez plutôt pour ce titre (Des ricochets) : Alizée, Matt Pokora, Shy’m, BB Brunes, ou encore Passi, Alpha Blondy, Chico & Les Gypsies, Magic System.

Il est certain qu’à cibler large, on mélange les genres, ce qui n’est pas toujours du goût de tout le monde. Trop « populaire » ? Peut-être. Trop « commercial », certainement. Mais après c’est l’objectif ne l’oublions pas : Collecter des fonds et communiquer autour d’une urgence.

Ajoutez-y une pincée de mélodie entêtante

Ces chansons humanitaires capitalisent autour d’un refrain répété plusieurs fois et simple à fredonner. Un grand classique qui n’a rien à prouver : ça marche !

Et terminez par des paroles accentuant la proximité

Toutes ces chansons se rapprochent du public en opposant ici et là-bas ; en opposant un cliché ou une action ordinaire à la réalité d’une situation éloignée. Exemples :

A.S.I.E. – Et puis la Terre (2005) : « J’étais une carte postale en vrai / Et puis la Terre chargée de boue (…) Et puis la mer qui crie debout.  »

Paris-Africa – Des ricochets (2011) : « J’aurez pu être un môme, Comme un autre qui grandit / Sans avoir à scruter un ciel qui vous oublie.  »

Chanteurs sans frontières – Ethiopie (1985) : « Loin du coeur et loin des yeux, De nos villes de nos banlieues / L’Ethiopie meure peu à peu.  »

Les paroles sont certainement un peu lisses. Après est-il possible de recruter autant d’artistes et de plaire à tout le monde sur des propos trop engagés ?

A l’heure des plateformes de téléchargement légale, la chanson « Des ricochets » ne sera cette fois-ci pas disponible dans les bacs sous la forme d’un single. Toutefois, dans un 2d temps, une compilation de 40 titres sera vendu l’intégrant. Espérons maintenant que le public sera bien au rendez-vous. L’avenir nous dira si cette recette marche encore aujourd’hui.

En tout cas, moi, je l’ai déjà achetée ici : http://itunes.apple.com/fr/

25 octobre 2011 par Stève | Poster un commentaire »